Chirurgie du visage

Chirurgie du visage

Nos deux chirurgiens ont eu la chance de partager leur bagage de formations chirurgicales distinctes. Cela aura permis une versatilité et un savoir inégalé dans la prise en charge du vieillissement facial. Malgré la popularité grandissante de la médecine esthétique sans scalpel, la chirurgie demeure souvent la meilleure option pour rajeunir, harmoniser ou corriger le visage. Une panoplie de chirurgies sont réalisées par notre équipe afin de répondre à vos besoins.

Opera MD-84-2

Facelift

Procédure chirurgicale dont le but est de re-suspendre les couches profondes du visage affaissées par le poids des années. La compréhension anatomique du vieillissement a résulté en une amélioration significative des techniques chirurgicales. L’action principale n’étant plus sur la peau, les résultats obtenus sont beaucoup plus naturels. À l’aise avec plusieurs sous-types de procédures, nos chirurgiens pourront sélectionner la technique la plus appropriée pour vous garantir un bon résultat.

Où seront les incisions?

Les incisions se camouflent au pourtour de l’oreille et à la racine des cheveux. Selon l’indication, une incision sous le menton peut aussi être nécessaire.

Quelle est la convalescence prévue?

Il faut prévoir 2 à 3 semaines de convalescence. Le port d’une mentonnière élastique est recommandé pour les premières semaines afin de réduire l’enflure.

Est-ce que toutes mes rides disparaîtront?

Le but de l’intervention est de suspendre les tissus qui s’affaissent. D’autres traitements comme le PRP, le laser CO2 ou les injectables peuvent être indiqués pour traiter la peau.

Blépharoplastie

Il est possible, par ce type d’intervention chirurgicale, de retirer l’excédent cutané des paupières qui peut donner une apparence générale de fatigue ou un faciès moins harmonieux. Les « poches » sous les yeux peuvent également être corrigées en adressant les paupières inférieures.

Quel type d’anesthésie?

Pas besoin d’être endormi pour ce type d’intervention. Cette procédure peut se faire de façon sécuritaire sous anesthésie locale. Pour un maximum de confort, il est aussi possible de planifier une sédation.

Quelles seront les incisions?

Pour les paupières inférieures, différentes techniques sont utilisées. On peut faire une approche subciliaire, c’est-à-dire que l’on fait une incision à quelques millimètres des cils. Cela est utilisé lorsqu’il y a un excédant cutané. Sinon, une approche trans-conjonctivale est utilisée, c’est-à-dire qu’il n’y a aucune incision à l’extérieur de l’œil.

Est-ce fait au laser?

Le laser n’est pas utilisé pour inciser la peau. Cependant, il est parfois recommandé en traitement supplémentaire pour traiter la peau autour des yeux.

Oreilles décollées

Il est possible de faire une intervention pour corriger les oreilles décollées. Cette chirurgie se nomme «otoplastie» ou «cure de prominauris».

Quelle est la technique utilisée?

On utilise une technique à l’aide de sutures (points) pour replier l’oreille et la rapprocher de la tête. Parfois, nous devons aussi faire une résection de cartilage pour un résultat optimal. Le tout se fait par une incision derrière l’oreille.

Quel type d’anesthésie?

Pas besoin d’être endormi pour ce type d’intervention. Cette procédure peut se faire de façon sécuritaire sous anesthésie locale.

Est-ce remboursé par la RAMQ?

Cette intervention est remboursée par la Régie de l’assurance maladie du Québec pour les patients de moins de 18 ans.

Rhinoplastie

La rhinoplastie sert à remodeler l’apparence externe du nez. Il s’agit de l’intervention esthétique la plus ancienne, mais qui demeure complexe. Le but est de conserver le caractère naturel du nez tout en l’embellissant et en l’harmonisant avec les autres traits du visage.

Comment se déroule la chirurgie?

L’intervention se fait sous anesthésie générale. Au réveil, vous aurez une attelle sur la partie externe du nez. Habituellement, il n’est pas nécessaire de mettre des « mèches » dans le nez. Le passage de l’air n’est donc pas bloqué.

Quelle est la technique utilisée?

Selon l’indication, nous pouvons faire une approche endonasale, c’est-à-dire que les incisions sont à l’intérieur du nez; ou une approche par voie externe, ce qui signifie que nous faisons une incision à la base du nez. Cela donne un accès plus large pour faire les modifications souhaitées.

A-t-on besoin de « casser » le nez?

Les ostéotomies (incisions osseuses) sont utilisées pour modifier l’architecture osseuse du nez. Elles ne sont pas toujours nécessaires, cela dépend de l’anatomie et des désirs du patient.

Quelle est la convalescence?

L’arrêt de travail à prévoir varie de 1 à 3 semaines. L’arrêt de la pratique sportive est d’environ 3 semaines. Le port de lunettes n’est pas recommandé pour une période de 4-6 semaines après l’intervention. Contrairement aux attentes, le patient ne ressent que très peu de douleur dans la période post-opératoire. Une médication anti-inflammatoire avec l’acétaminophène (Tylenol™) est habituellement suffisante.